#CPSTT La plupart des meilleurs jeunes pongistes du Sud étaient réunis ces deniers jours.




Un stage pour les jeunes était organisé toute cette semaine à la salle Jean-Noyant, à Nouméa. Vincent Bigotte (3e en partant de la gauche) était à la manœuvre. Adrien Perrot (à droite) l'a ponctuellement aidé, tout comme d'autres joueurs de l'élite calédo Photo A.F



La plupart des meilleurs jeunes pongistes du Sud étaient réunis ces deniers jours. Pour progresser, ensemble.


Le futur numéro 1 calédonien se trouve-t-il ici ? "Sûrement", pense Vincent Bigotte, éducateur sportif diplômé et entraîneur professionnel. Toute cette première semaine de vacances, de 9 à 16 heures, l'ex-joueur de niveau régional a animé un stage à destination "des jeunes de 12 à 15 ans". Surprise : la présence d'"un Papou de 9 ans, Djibau Manieva, qui est vraiment prometteur". De lundi à vendredi dans la salle Jean-Noyant, à Nouméa, ils auront été 13 pongistes, tous des garçons, "sachant qu'on a potentiellement une petite vingtaine de jeunes intéressants". "Nouvelle dynamique" "Il y a quelques jeunes qui sortent du lot, et qui ont envie de plus, qui cherchent de l'intensité, qui sont en recherche de performances" poursuit Vincent.


Le technicien souligne "la nouvelle dynamique" impulsée par le Comité provincial Sud, "avec Stanislas Étienne en président et Benoît Coquelet comme responsable de la commission technique", sans oublier "Jérémy Dey, qui lui gère la commission technique de la Ligue".

Ce premier stage de l'année, fait essentiellement d'oppositions (plus une initiation à l'arbitrage), avec la venue ponctuelle et appréciée de quatre des meilleurs joueurs calédoniens (Jérémy Dey, Adrien Perrot, Emmanuel Bruchard, Rémy Quinne), a livré des enseignements. "J'ai fait une évaluation technique, physique, tactique et sur le comportement en match et à l'entraînement. Le bilan est satisfaisant", estime Vincent. "En raison de l'homogénéité du groupe, même s'il y en a deux ou trois qui sont un peu en dessous, les joueurs sont dans la bataille, la bonne bataille. J'ai vu des revanches par rapport aux premiers matchs de la semaine et des surprises par rapport à mes prévisions. Après, il y a des fondamentaux techniques à travailler, donc vivement les prochains stages pour pouvoir commencer à les aborder." "Créer un groupe" Le second rendez-vous est prévu en octobre. Avant d'entamer une nouvelle phase l'an prochain. "L'idée, c'est de créer un groupe avec des stages pendant les vacances et aussi des entraînements hebdomadaires. On est en train de chercher des solutions. L'objectif, aussi, c'est de donner aux entraîneurs dans les clubs une fiche de progression" individualisée pour chacun des joueurs du groupe des meilleurs jeunes. En attendant peut-être de nouvelles têtes. "On est en restructuration. En parallèle, il y a un travail sur les écoles qui se fait pour élargir la masse des joueurs", complète Vincent, motivé et qui a une idée : embellir la salle Jean-Noyant, "pour que ce soit plus agréable, plus attirant, notamment pour les filles".

Note Le groupe Licenciés à

l'ASMagenta : Ruben Bourrelly, Joshua Chamboredon, Gabriel Mercadal, Bastien Le Leannec-Mel, Djibau Manieva

au CTT Mont-Dore : Raphaël Quinne.

à TT Dumbéa : Alexis et Matisse Pindon, Noha Dos Santos.

à Païta TT : Eloi Coquelet, Ronan Maubleu, Kevin Napoleon, Thomas Galliot.


Source : lnc

Crédit : A. Fillet

Articles récents
Recherche par Tag
Abonnez vous
  • Facebook Basic Square