Lorie La retrouve du rythme et Jérémy Dey multiplie les victoires


Source :lnc.nc - A. Fillet - Edition du 13.11.2022


Les Internationaux de Nouvelle-Calédonie et le championnat de Mélanésie se sont joués vendredi, samedi et dimanche dans la salle Noyant, à Nouméa.


Adrien Perrot, qui donne ici des indications tactiques à Lorie La avant de servir, a enchaîné les matchs dans les différents tableaux, durant trois jours. Avec pour lui comme pour Lorie un taux de réussite assez important. Photos Anthony Fillet



La présence du Papou Geoffrey Loi avait pour objectif de secouer le cocotier dans le tennis de table calédonien, de bousculer une hiérarchie bien établie où trônent, à son sommet cette année, le droitier Adrien Perrot et le gaucher Jérémy Dey, au niveau de jeu similaire.


Le Papou Geoffrey Loi, tête de série numéro 2, s'est révélé être un adversaire redoutable pour les Calédoniens. Le droitier s'est notamment imposé en finale des Internationaux de Nouvelle-Calédonie, samedi soir, face au gaucher Jérémy Dey.


Le fait que Geoffroy soit placé en tête de série numéro 2 a eu pour conséquence d'opposer Adrien Perrot (Mont-Dore) et Jérémy Dey dès les demi-finales, samedi soir, dans les Internationaux de Nouvelle-Calédonie. Comme attendu, ce fut serré. Le match, en sept manches, a basculé du côté du gaucher de l'Olympique, vainqueur 11-8, 7-11, 12-14, 11-7, 9-11, 11-8, 11-5. Pendant ce temps, l'autre demi-finale était remportée par Geoffrey Loi (4 manches à 1, avec 15-13 dans la première), contre l'actuel numéro 3 calédonien, Olivier Clouet.

En finale, samedi en début de soirée, le Papou s'est montré solide, offensif avec plusieurs longs et beaux points contre Jérémy Dey. Ce dernier, gêné par une douleur à un pied et par la rotation de balle de son adversaire, s'est incliné 4 à 2 (11-8, 8-11, 11-6, 11-5, 7-11, 11-6).



Fabianna Faehau, joueuse (et présidente) du club de Koumac, a atteint la finale du simple dames des Internationaux de Nouvelle-Calédonie. Elle s'est inclinée face à Lorie La, laquelle retrouve du rythme après une pause de plusieurs mois.


Dans ces Internationaux, il y avait deux autres tableaux : U21 masculin et Open dames. Le premier, sans surprise, a été dominé par Adrien Perrot, vainqueur en finale de Noa Galinie Torregrosa. Le second, plus ouvert, a vu la victoire en finale de Lorie La, qui en demi-finale a sorti Cathy Gauthier 4 manches à 3 (12-10, 11-8, 2-11, 5-11, 8-11, 11-9, 11-5) avant de battre Fabianna Faehau 4 à 0 (11-8, 11-7, 11-6, 11-9).


Des revanches

Avec cette même quarantaine de pongistes se disputait, en parallèle, dans la même salle vendredi, samedi et dimanche, un autre tournoi, le championnat de Mélanésie, avec cette fois des doubles en plus des simples. L'occasion, pour certains, de prendre une revanche. Exemple en simple messieurs, où Jérémy Dey l'a emporté en finale contre Geoffrey Loi, 4 manches à 1. Tandis que chez les dames, Cathy Gauthier a cette fois tenu bon face à Lorie La, s'imposant 4 à 0 en finale.


Cathy Gauthier (ici au fond) reprend du service après plusieurs années sans jouer en compétition. Elle est ici face à la Vanuataise Tracey Mawa (laquelle était la seule étrangère, tout comme le Papou Geoffrey Loi était l'unique étranger).


En double dames, la finale opposait la paire Gauthier/Faehau à celle formée par Lorie La et Julie Wanegui. Victoire des premières, 3 à 1.


Chez les messieurs, le duo Dey-Perrot a été titré, gagnant 3 à 1 face à Geoffrey Loi et Jorn Theuerkauf. Quant au double mixte, il a été dominé par l'équipe Wanegui/Dey, 3 à 0 face à Faehau/Clouet.



Julie Wanegui et Jérémy Dey étaient associés en mixte. Un double complémentaire. Ce week-end leur a permis de travailler en situation de compétition, à un an des Jeux, aux Salomon.

Articles récents
Recherche par Tag
Abonnez vous
  • Facebook Basic Square