#CPSTT Victoire de Ronan Aubry à la Coupe d'Ouverture du CPSTT

La Coupe d'ouverture du Comité provincial Sud s'est jouée samedi à la salle Noyant, à Nouméa. Le numéro 1 calédonien s'est imposé 3 sets à 0 en finale.


Remise des récompenses Open Mixte par S. Etienne 1) R. Aubry (ASMTT) 2) T.Delauney (ASMTT) 3 K. Qortaa (ASMTT)

On aime les débuts de saison pour leurs incertitudes, leurs interrogations. Ronan Aubry, 18 ans, allait-il tenir son rang de numéro 1, malgré une pause estivale d'une longueur inédite pour lui ? Quillan Kortaa, 15 ans, réussirait-il à le faire déjouer ? Ou alors Adrien Perrot ? Et pourquoi pas Emmanuel Bruchard ? Jérémy Dey, lui, est venu en observateur avant de reprendre samedi prochain par le tournoi de l'AS Magenta. La réponse manque d'originalité : Ronan Aubry a gagné la compétition, ne perdant aucun match, lui qui a cédé seulement deux fois en 2020... Sorti en tête de sa poule devant Gilles Pestana et Ruben Bourrelly, il a écarté Pascal Kasimun en 8e de finale (11-6, 11-4, 11-5), puis Emmanuel Bruchard en quart (12-10, 11-4, 11-13, 12-10) avant de se retrouver avec une demie aux allures de finale. Face à Quillan Kortaa, cela a frappé fort, les échanges ont parfois duré, notamment dans la diagonale du revers. Mené deux manches à une (11-7, 13-15, 5-11), le gaucher a pu compter sur son "mental" pour renverser la situation face au droitier. "J'ai commencé à lâcher mes coups, j'ai fait de beaux revers, d'un jeu plus offensif que d'habitude, parce que je sais qu'il a beaucoup progressé. Mon jeu classique, du bloc, ne marche plus face à lui", résume Ronan Aubry, qui a trouvé la parade, raccourcissant de temps à autre la longueur de balle pour empêcher Quillan d'attaquer. Résultat : 11-7 dans la 4e manche, puis 11-6 dans la dernière. Aucun joueur n'a exprimé ses émotions : colère froide pour Quillan, joie intérieure pour Ronan.

"Comme la reine d'Angleterre" L'autre demi-finale, elle aussi entre joueurs de l'AS Magenta, fut plus surprenante. Le règlement de la compétition, qui pour la composition des poules et du tableau final s'appuyait sur le classement national plutôt que sur la version calédonienne, pourtant plus représentative, a rebattu les cartes. Ainsi, Thierry Delaunay, 56 ans, a trouvé sur son chemin Julie Wanegui (13-11, 11-9, 11-6) en 8e de finale, puis Arlette Meurine en quart (11-3, 12-10, 11-6). Au tour suivant s'est présenté de l'autre côté du filet le tombeur d'Arthur Mars, l'inépuisable Henri Wo, 76 ans cette semaine. "On ne peut pas oublier, c'est le 21 avril, comme la reine d'Angleterre", aime-t-il à rappeler. Le doyen, peu mobile mais à la main gauche sûre, a gagné une manche, la deuxième, avant de s'épuiser face à un adversaire cherchant à le balader des deux côtés de la table. Henri Wo pestera contre sa mousse côté revers. "Le picot, il est trop long. Avec une autre raquette, je le bats !" Victoire, tout de même, de Thierry Delaunay, 11-9, 11-8, 11-6, qualifié pour sa "première finale en Open depuis au moins dix ans", donc aux anges.

"Essayer de survivre" Il avait prévu de fêter ça avec "un bon apéro, en famille". Avant cela, il y avait le match pour le titre dans ce premier tournoi de la saison. Face à Ronan, Thierry, qui jusque-là n'avait perdu aucune manche, avait une tactique simple : "essayer de survivre". D'habitude, contre les autres, il "fait toujours des poussettes" et "attend qu'ils fassent la faute". Mais "face à Ronan, ça va être un peu dur, parce que c'est un attaquant pur". Sans surprise, Ronan Aubry l'a emporté malgré une première manche accrochée : 11-9, 11-6, 11-6. La rencontre pour la 3e place, elle, a été gagnée par Quillan Kortaa, face à Henri Wo, 11-6, 11-9, 13-11. En para tennis de table, succès de Chad Vuduc devant Roland Djaoua et Kévin Napoléon. Et dans le tableau des joueurs faiblement classés (de 500 à 599 points), Stanislas Etienne s'est imposé devant Benoît Coquelet.


Source : LNC - Crédit A. Fillet



Remise des récompenses Tableau 500 par C. Hugot 1) S. Etienne (CTTMD) 2) B.Coquelet (PaitaTT)

Remise des récompenses Para par S. Etienne 1) C. Vuduc (1SMTT) 2) R. Djaoua (ASMTT) 3) K. Napoléon (As Paita)

Articles récents
Recherche par Tag
Abonnez vous
  • Facebook Basic Square