TOP8 Dacia : Ronan Aubry et Solenn Danger règnent sans partage









Avec 7 victoires en 7 matchs, le numéro 1 calédonien, Ronan Aubry, a dominé dans la salle Jean-Noyant le Top 8 Dacia, qui réunissait à Nouméa les 8 meilleurs joueurs de la saison, lesquels s’affrontaient tous. Côté féminin, Solenn Danger s’impose, elle aussi avec aucune défaite samedi.


Aubry avec derrière le duo Bezard - Kortaa Arrivé samedi matin avec seulement deux défaites à son compteur de 2020 (une fois en poules à Païta face à Emmanuel Bruchard et une autre fois lors d’une finale à Nouméa face à Quillan Kortaa), le gaucher Ronan Aubry (17 ans) avait sur le dos un maillot de favori à porter. Trop lourd pour lui ? Au contraire ! En confiance, le gaucher (l’autre samedi était Jérémy Dey) s’est « fait plaisir dans le jeu », « lâchant bien » ses coups. Résultat : il a battu quatre de ses adversaires (Cerveaux, Quinne, Bezard, Dey) 4 sets à 0, et les trois autres (Bruchard, Perrot, Kortaa) 4 manches à 1. Son duel avec l’étoile montante, Quillan Kortaa (15 ans), a comme attendu été spectaculaire, Quillan attaquant fort et Ronan déroulant en face son jeu de contre-initiative, raccourcissant les balles autant que possible et sanctionnant la moindre imprécision adverse. « Je gagnais les échanges loin de la table, mais à la table c’était le plus souvent Ronan », résume Quillann, gêné notamment sur son coup droit par les revers croisés de son adversaire. Déjà vainqueur du Top 8 l’an passé, Ronan Aubry double donc la mise. Le podium est complété par Eliot Bezard et Quillan Kortaa, tous les deux affichant 5 victoires samedi, le premier devançant toutefois le second car il l’a battu 4-0 lors de leur confrontation directe. Diminué par une douleur au dos et moins en réussite en cette fin de d’année, Jérémy Dey a quant à lui terminé 4e, devant Adrien Cerveaux.


Danger devant Faehau et Wanegui Absente en début de saison, Solenn Danger (20 ans), 3e des derniers Jeux du Pacifique, est revenue en septembre, avec peu d’entraînement, remporter le championnat de Calédonie. Elle a confirmé son rang samedi en battant toutes ses rivales dans ce Top 8 Dacia. Le bilan est plus que solide : cinq victoires 4 à 0 pour commencer, puis deux succès 4 sets à 1 face à Anaïs Paul et à Julie Wanegui, Solenn perdant dans les deux cas uniquement la 4e manche. L’expérimentée Fabianna Faehau, présidente du club de Koumac (Impassible Nord) et gagnante d’un tournoi une semaine plus tôt, prend la 2e place grâce à 6 succès, un de plus que la Mondorienne Julie Wanegui, de retour à la compétition cette saison et qui finit 3e devant Anaïs Paul et Coralie Bonneau. Trois matchs en sept manches Le Top 8 Dacia se jouait avec des rencontres en 4 sets gagnants. Sur les 28 matchs disputés par les messieurs, deux ont été au bout du suspense. Les deux fois, Emmanuel Bruchard (17 ans) était à la table : le défenseur a ainsi battu l’attaquant Eliot Bezard 11-6 au 7e set, avant de perdre 11-9 dans la dernière manche face à un autre défenseur, Adrien Cerveaux. Chez les dames, un seul match a eu besoin d’un 7e set, celui entre Véronique Lussiez (seule gauchère parmi les 8 filles) et Gina Dong, conclu 11-6 par la première. Parmi les duels serrés, on retiendra celui remporté par Julie Wanegui face à Coralie Bonneau : 4 sets à 0, mais trois fois 12-10 puis 11-8. Celui, en faveur d’Adrien Cerveaux contre Adrien Perrot, a lui aussi été accroché : 4 manches à 0, mais 11-8, 11-9, 17-15 et 16-14.


Les résultats


Messieurs


1. Ronan Aubry (AS Magenta) 7 victoires

2. Eliot Bezard (AS Magenta) 5 victoires

3. Quillan Kortaa (AS Magenta) 5 victoires

4. Jérémy Dey (La Foa) 4 victoires

5. Adrien Cerveaux (AS Magenta) 3 victoires

6. Adrien Perrot (Mont-Dore) 2 victoires

7. Emmanuel Bruchard (AS Magenta) 2 victoires

8. Rémy Quinne (Mont-Dore) 0 victoire



Dames


1. Solenn Danger (AS Magenta) 7 victoires

2. Fabianna Faehau (Impassible Nord) 6 victoires

3. Julie Wanegui (Mont-Dore) 5 victoires

4. Anaïs Paul (Impassible Nord) 4 victoires

5. Coralie Bonneau (AS Magenta) 3 victoires

6. Véronique Lussiez (AS Magenta) 2 victoires

7. Arlette Meurine (Mont-Dore) 1 victoire

8. Gina Dong (AS Magenta) 0 victoire



Deux doublés


Cette année, Ronan Aubry, comme Solenn Danger, ont remporté le championnat de Calédonie. Avec en plus maintenant ce Top 8 Dacia, ils ont gagné tous les deux les deux plus importantes compétitions de la saison calédonienne 2020.


Source : LNC - Edition du 16 Novembre 2020 - Crédit Anthony Fillet





Articles récents
Recherche par Tag
Abonnez vous
  • Facebook Basic Square
Nous Contacter

 

lcttk@canl.nc

Tel: +687 26 44 06

Adresse

 

BP 8196

98807 NOUMEA

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle